Un horizon de saveurs à découvrir

Un horizon de saveurs à découvrir

06/05/2020
|

Une alimentation variée n’est pas seulement bonne pour la santé, c’est aussi nettement moins monotone. Nombreux sont ceux qui pourraient se contenter d’un régime à base de pâtes par exemple, mais quelle tristesse ! Passer à côté de tant de saveurs ! 

N’est-il pas important de réussir à éduquer le goût des enfants ? 

S’il apparaît difficile de leur apprendre à aimer certains aliments, peut-être pouvons-nous commencer par leur donner le goût du moment passé à table ou celui de cuisiner, de mixer les saveurs… 

Voici quelques suggestions qui devraient vous permettre de vous amuser un peu plus en cuisine, avec à la clé, des assiettes vides à la fin du repas !

Le goût du moment partagé

 

On ne le répètera jamais assez, le repas est un temps fort de la vie de famille. Un moment de connexion qu’il serait dommage de sous-estimer. 

Tout d’abord, si vous ne le faites pas encore, attablez-vous avec eux et intéressez-vous à leur journée, à leurs préoccupations du jour.

Lancez des petits jeux à l’oral pendant que vous dégustez le dîner et s’il le faut, faites-le durer plus longtemps que prévu. Si vous ne l’avez pas encore parcouru, voici un article qui vous donnera plein d’idées à ce sujet : https://club.kinder.fr/etre-parents/jouons-a-table-42

Si ce rendez-vous devient un vrai moment de plaisir, votre enfant sera peut-être moins focalisé sur le menu et sur son refus catégorique de ne pas goûter tel ou tel ingrédient et peut-être le mangera-t’il sans même y prêter attention. 

Avec un peu de chance, il associera cette nouvelle saveur à un agréable souvenir !

 

Osez les assaisonnements

 

Vous avez déjà tenté de lui faire goûter le brocoli sous toutes ses formes : en beignets, en purée, en gratin, en quiche, en soupe, avec un nez, des oreilles de lapin, un cou de girafe… 

Rien n’y fait, il ne se laisse pas duper ! 

Et si vous misiez sur des assaisonnements originaux ? 

Accompagnez vos légumes (pour ne citer qu’eux), vapeur ou en crudités, de petites sauces aux goûts et couleurs variés : des sauces aigre-douces, un concassé de tomates aux herbes fraîches, de la sauce au yaourt et au concombre façon tzatziki… Et laissez-le apprivoiser les nouveaux aliments ainsi proposés à son rythme. 

Lui laisser le choix de « garder le contrôle » de l’aliment plutôt que de tenter à tout prix de le dissimuler dans une recette sera peut-être une formule gagnante ! 

 

Jouez au Kim goût

 

Combien d’enfants sont réfractaires à la nouveauté et se prêtent pourtant volontiers à ce jeu de découverte...

Plutôt que de leur faire deviner des mélanges étranges pour les piéger, ajoutez à votre sélection des saveurs brutes. Pour amorcer la partie, faites-leur déguster quelque chose qu’ils adorent : une sucrerie, un bout de fromage… Puis tentez une feuille de laitue, un radis, une fleurette de choux-fleur…

Qui sait ? Ça pourrait marcher !

 

Misez sur le contexte

 

Il n’y a pas que le menu qui peut varier !

Le cadre et la façon de déguster ont également leur importance. 

Les apéros dinatoires, les pique-niques (même chez soi) et les repas à thème sont sans doute de bons prétextes pour les rendre plus téméraires avec les saveurs, tant que c’est ludique ! Manger avec des baguettes, dans le noir, dans une cabane…

Jouez avec leur créativité

 

Et pourquoi pas ne pas leur proposer d’inventer leur propre recette ? 

De façon encadrée, vous pouvez disposer sur table un bar à salade ou organiser un atelier pizzas personnalisées. Préparez dans plusieurs récipients différents toute une variété d’aliments et laissez-les composer la recette de leur choix.

Vous pouvez également leur donner carte blanche en cuisine, en énonçant au préalable les règles, et leur proposer de vous faire une surprise. "Attention : on mange ce que l’on cuisine » ! 

(De toutes manières, tant qu’un goûteur n’a pas approuvé le menu [eux, en l’occurence], vous ne porterez rien à la bouche!).

 

N’en faites pas un enjeu majeur !

 

Enfin, même si le fait qu’ils aient une alimentation variée compte vraiment pour vous (et vous avez bien raison), ne vous focalisez pas sur leur assiette à chaque repas. 

Nos enfants ont toujours besoin de plus d‘attention et ils en joueront forcément !

Déposez le plat à table, invitez tout le monde à se servir (si chacun en est capable) puis concentrez-vous sur votre appétit et les discussions. 

Quand le repas est fini, on débarrasse et tant pis pour ceux qui auraient loupé le coche.

Essayez de ne pas prendre en pitié celui qui aurait boudé le repas et résistez à l’envie de lui confectionner un « menu de consolation ». 

Après tout, s’il avait vraiment eu faim, il aurait mangé, vous n’êtes pas inquiet pour lui ! 



Espérons que ces quelques pistes vous aideront à oublier les bras de fer à table pour ne vous concentrer que sur le plaisir de vous retrouver ! Avec à la clé, un beau cadeau pour vos enfants qui verront s’ouvrir à eux tout un univers de saveurs…

 

Vos enfants sont-ils “difficiles” avec la nourriture ? Quels sont les tours de passe-passe les plus improbables que vous ayez imaginés pour réussir à leur faire goûter un aliment ? Quels sont ceux qui ont marché ? Partageons nos astuces !

9 commentaires

Aurore G - 26/05/2020 - Répondre
la purée avec du jambon pour faire des cheveux, une carotte pour la bouche et des tomates cerise pour les yeux, ça marche toujours
Francine D - 18/05/2020 - Répondre
Petit à petit depuis qu'elle a commencé à manger je lui est fait tous les légumes sans l'a forcée et maintenant à 3 ans elle adore tous les légumes surtout les brocolis et les fruits aussi
oceane r - 17/05/2020 - Répondre
Bébé avec les artichauts en pots . Plutôt difficile alors on teste d'autres goûts
Jonathan M - 08/05/2020 - Répondre
Cool je vais mettre en pratique vos conseils ;)
Sylvie Q - 06/05/2020 - Répondre
Ma fille est en guerre avec les tomates, pas moyen de lui en faire manger!
Le Club Kinder
Nathalie de l'équipe Club KINDER - 07/05/2020 - Répondre
Bonjour Sylvie,
Avez vous déjà essayé sous forme de clafoutis ? Cela peut faire passer le plat comme un dessert et faire apprécier certains fruits ou légumes, nous vous invitons à tester notre recette de clafoutis aux tomates cerises, sait on jamais ;) :
https://club.kinder.fr/activites-enfants-3-6-ans/recettes/clafoutis-aux-tomates-cerises-796-1
Louis P - 06/05/2020 - Répondre
5 fruit et légume c'est bon.
Et 1 kinder en dessert. C'est trop bon.
marion l - 06/05/2020 - Répondre
Je travaille dans une cantine scolaire et si un enfant me dit qu'il n'aime pas un aliment je lui sert un tout petit morceau et lui propose de goûter, l'enfant ne se sent pas obligé et souvent il goûte et apprecie l'aliment dans ce cas je lui sert une portion normale.
nicole g - 07/05/2020 - Répondre
génial continuez Marion et merci pour eux...