Transmettre la fibre solidaire à nos enfants

Transmettre la fibre solidaire à nos enfants

27/08/2020
|

Toute l’année, on attend les vacances pour enfin pouvoir se retrouver en famille sans toutes les contraintes du quotidien, profiter pleinement les uns des autres et enfin prendre du temps pour nous…


Cet été, tout en savourant ces moments tant mérités, nous vous proposons des idées pour également prendre du temps pour les autres ! 


Vous l’avez sans doute déjà expérimenté : on se sent toujours plus heureux et épanoui quand on adopte une attitude solidaire. 

Vos enfants ont eux aussi un rôle à jouer ! Prouvons leur, qu’à leur mesure, ils peuvent contribuer au bonheur de ceux qui en ont tant besoin. 


La solidarité peut prendre de nombreuses formes et n’est pas réservée qu’aux adultes ! 


S’ouvrir aux autres


Être solidaire, c’est d’abord apprendre à s’intéresser aux autres. 

Très jeunes, les enfants ont cette curiosité naturelle. Une curiosité qui parfois peut-être embarrassante : « Pourquoi la dame elle est toute vieille ? » ou « Pourquoi le monsieur est pauvre »… Pour les aider à cultiver l’empathie, au lieu de les rabrouer, gênés par leur indiscrétion, répondons précisément à leurs questions, pour ne pas les laisser faire de mauvaises interprétations et grandir avec de la défiance envers la différence. Leur curiosité satisfaite, ils iront peut-être plus facilement vers les personnes en difficulté pour leur proposer de l’aide ou s’intéresser à elles.


S’ouvrir au monde


La bienveillance motive les élans solidaires. Tâchons de faire grandir nos enfants dans un monde riche de personnalités, de cultures et de traditions pour que la différence devienne à leurs yeux un attrait. À travers les livres, les voyages, les rencontres… Et veillons, en leur présentant ces nouveaux univers, à souligner ce qui nous rapproche, plutôt que ce qui nous sépare.


Liberté égalité fraternité


Interrogez-les sur ce qu’ils comprennent de la devise de la France qu’ils ont sans doute déjà vue inscrite sur les bâtiments officiels et les établissements scolaires. Certaines notions ne sont pas évidentes pour eux. Pour nourrir votre discussion « 1 jour 1 question » propose cette petite vidéo.

Liberté égalité fraternité : une ligne de conduite essentielle pour bien vivre tous ensemble et sans laquelle notre vie serait aujourd’hui nettement moins agréable. 


Le plaisir d’offrir


Être solidaire est une attitude très gratifiante ! 

Pour les aider à comprendre, demandez-leur ce qu’ils ressentent quand ils vous font un cadeau, ou que, pris par un élan de générosité, ils vous proposent de l’aide pour les tâches ménagères ou décident de vous chouchouter. Non seulement ils reçoivent vos louanges, mais se sentent aussi très fièr.e.s ; à la maison règne alors une ambiance particulièrement paisible et heureuse. 

Il en va de même avec les petites attentions que l’on destine à des personnes que l’on ne connaît pas mais qui ont besoin d’aide. En contribuant à leur bien-être, nous contribuons à notre propre bonheur. 


À ce sujet, voici un petit texte, qui circule sur les réseaux sociaux et qui devrait leur parler : 


« Un professeur a amené des ballons à l’école et a demandé aux enfants de les gonfler.

Et que chacun écrive son nom sur un ballon.

Ils ont jeté tous les ballons dans le couloir et le professeur les a mélangés d’un bout à l’autre.

Ensuite le professeur leur a donné 5 minutes pour trouver le ballon avec leur nom dessus. Les enfant allaient dans tous les sens, regardant frénétiquement, mais quand le temps a été écoulé, personne n’avait trouvé son propre ballon.

Puis le professeur leur a dit de prendre le ballon le plus proche d’eux et de le donner à la personne dont le nom est écrit dessus. En moins de 2 minutes chacun avait son propre ballon.

À la fin, après que les élèves aient pu s’exprimer sur ce qu’ils apprenaient de cette expérience, le professeur a dit ceci:

« Les ballons sont comme le bonheur. Personne ne le trouvera s’il cherche le sien seulement. Au lieu de cela, si tout le monde se soucie les uns des autres, chacun trouvera son propre bonheur plus aisément. »


Auteur anonyme.


En pratique :  quelques pistes pour agir à leur niveau


Être inclusif.ve


Être solidaire avec leurs copains, c’est par exemple ne pas exclure ceux qui ont le moins d’aptitudes pour un jeu en particulier mais faire en sorte que tout le monde prenne plaisir à jouer, adapter les règles ou tout simplement, choisir un jeu qui met tout le monde sur un pied d’égalité.


Prendre soin de ce qu’on a, de ses jouets, de ses affaires. 

Comprendre la valeur des choses est une forme de solidarité également. Envers nous les parents : nous travaillons pour subvenir à leurs besoins et leur offrir le meilleur confort de vie possible. Respecter leurs affaires, c’est respecter nos efforts. 

C’est également penser au partage des richesses de la planète. Tout ce qu’ils possèdent et qui contribue à leur bonheur a été produit à partir de matières premières et d’énergie, qui parfois manquent à des enfants aux quatre coins du monde. Des richesses qui appartiennent pourtant à tous les citoyens de la planète. Quand on a eu la chance d’avoir sa part, il faut en prendre un soin absolu. 


En pratique :  quelques pistes pour agir en famille, pendant les vacances et au quotidien


Le respect des lieux et de la nature


Pendant les vacances, si vos enfants s’émerveillent devant un paysage, faites-leur bien comprendre que c’est la préservation du lieu et donc les efforts de chacun qui le rendent si agréable. La beauté du tableau leur donnera sans aucun doute l’envie, eux aussi, de protéger la nature et de respecter ce cadre magnifique. S’ils veulent par exemple cueillir une fleur, pour pousser l’exemple jusqu’au bout (même s’il ne s’agit pas d’un crime !), demandez-leur combien de temps ils profiteront de la beauté de la fleur une fois coupée et combien de temps et combien de personnes pourraient en profiter s’ils la laissaient là où elle est.


Le café suspendu


Un élan solidaire tout droit venu d’Italie a fait des émules : le café suspendu. Il s’agit de payer deux cafés au bar quand on en boit un, en laissant au gérant la possibilité d’en offrir un à une personne plus démunie qui entrerait dans l’établissement. Souvent, les gérants tiennent les comptes sur une ardoise visible depuis l’extérieur annonçant le nombre de cafés offerts en attente. Depuis, de nombreux petits commerçants se sont pris au jeu, en France également : les boulangeries par exemple et même les coiffeurs ! 

Alors cet été, quand vous savourerez un moment en famille dans un petit commerce, demandez s’ils participent au café suspendu et contribuez si vous le pouvez. Et si ce n’est pas le cas, peut-être l’idée séduira-t’elle et votre famille sera un nouveau maillon de cette belle chaîne solidaire ! 


Prêter vos yeux aux non-voyants


Grâce à l’application BeMyEyes, un système d'assistance visuelle, vous pouvez désormais venir en aide aux malvoyants. Si un utilisateur demande de l'aide, vous recevez immédiatement une notification. En acceptant sa requête, la caméra de son téléphone se met en marche. Vous percevez alors son environnement et, grâce à la connexion audio, êtes capable de l'aider au mieux pour le sortir des problèmes d'orientation qu'il rencontre.


Marchez solidaire avec KM for change


Cet été, vous irez bien faire quelques balades ?  Voire de grandes randonnées pour les plus sportifs… Et bien les kilomètres que vous parcourrez peuvent désormais être convertis en dons avec l’application KM for change et c’est vous qui choisissez l’organisme solidaire bénéficiaire. 


De l’antigaspi solidaire. 


Avec HopHopFood, vous pouvez proposer en ligne les produits alimentaires, mais aussi d'hygiène et d'entretien, que vous souhaitez donner à ceux et celles qui en ont besoin, au lieu de vous en débarrasser trop hâtivement. Il vous faudra simplement préciser la quantité et la date de péremption (approximative ou non) des aliments en question. 


Comme nous le disions, la solidarité peut prendre de nombreuses formes ! N’ayons jamais peur de faire trop peu, chaque petit geste compte et bien souvent en appelle un autre… N’hésitez pas à parler de ce que vous aurez entrepris à votre entourage, pour inspirer. Comme le disait Ghandi : « montrer l'exemple n'est pas la meilleure façon de convaincre, c'est la seule ! ».


Et vous, quels sont les petits gestes solidaires que vous faites au quotidien, ou ponctuellement, avec vos enfants ? Quelles sont les pistes parmi celles que nous vous proposons ici qui vous inspirent ? Quelles sont les autres initiatives que vous aimeriez mener pour contribuer à un monde plus solidaire ? Dîtes-nous tout et à très vite !



37 commentaires

Gwendoline R - 17/09/2020 - Répondre
Très bon rappel de certaine valeur qui se perde
Aude T - 13/09/2020 - Répondre
Top, merci
Céline P - 09/09/2020 - Répondre
Super article. Merci pour les idees
jean a - 08/09/2020 - Répondre
Merci
Aurelie S - 08/09/2020 - Répondre
Nous y veillons à ce que nos 4 enfants soit solidaires et a cette ouverture d'esprit aussi...
Christelle A - 07/09/2020 - Répondre
Merci
Lorraine M - 06/09/2020 - Répondre
Super article ! La solidarité se perd malheureusement...
fadel t - 05/09/2020 - Répondre
Merci beaucoup pour cette piqure de rappel!
sonia Z - 04/09/2020 - Répondre
Mon fils a déjà mis en action la solidarité car il fait parti des copains du monde (Secours Populaire)
Angelique V - 04/09/2020 - Répondre
Super article ! La solidarité se perd malheureusement...
Caroline G - 04/09/2020 - Répondre
Retour aux sources. Toutes les valeurs à transmettre de génération en génération
LATIFA Z - 04/09/2020 - Répondre
Super article, des valeurs à transmettre à nos enfants.
emilie g - 03/09/2020 - Répondre
des valeurs à inculquer à nos enfants
Angélique B - 03/09/2020 - Répondre
Manger des kinder c'est bien, les partager c'est mieux. Le bonheur se fait à plusieurs
marion l - 03/09/2020 - Répondre
Nous faisons des pâtisseries que nous distribuons aux voisins, quand nos vêtements son trop petits nous en faisons profiter des personnes qui peuvent en avoir besoin
Helie C - 02/09/2020 - Répondre
Bravo pour ce post un petit rappel qui fais du bien . Nous ici nous donnons à notre entourage dans le besoin et cela nous fait du bien
corinne m - 02/09/2020 - Répondre
Bonjour ! Pour ma part j'ai un potager et lorsque j'ai plus de légumes que je n'en consomme je les mets à disposition devant chez moi dans une cagette avec une pancarte servez-vous !
prescillia c - 31/08/2020 - Répondre
Bon article
Béatrice L - 31/08/2020 - Répondre
merci pour ce post qui ns permets de faire un petit rappel pour que la rentrée se passe bien
Nisrine F - 31/08/2020 - Répondre
Un petit rappel de temps en temps ça fait du bien car en ce moment tout se perd
arnaud m - 31/08/2020 - Répondre
La générosité c est important, bonne rentrée aux enfants !
Patricia G - 31/08/2020 - Répondre
Un état d'esprit à cultiver ...
Morgane P - 30/08/2020 - Répondre
De belles valeurs à inculquer ❤️
Cedric C - 30/08/2020 - Répondre
Super post. Merci kinder, ce sont de belles choses