Relations parents-enfants : l’oeil du psy

Relations parents-enfants : l’oeil du psy

27/03/2018
|

Le deuxième baromètre Kinder de la relation parents-enfants a rendu son verdict il y a quelques semaines. Nous avons demandé à Daniel Marcelli, pédo-psychiatre, de décrypter pour nous les grands enseignements de cette étude.

Des parents sous pression


Des vies à 100 à l’heure, l’envie de bien faire, de tout mener de front… Vous vous reconnaissez certainement ! Mais pourquoi être parent aujourd’hui semble-t-il plus difficile qu’avant comme le pense près d’1 personne interrogée sur 2 ? Pourtant, nos parents eux aussi travaillaient, avaient une maison à entretenir, des courses à faire. Avec les technologies à notre disposition, nous devrions au contraire être avantagés… Voilà ce qu’en dit Daniel Marcelli :
« Aujourd’hui, les parents sont en permanence en train d’exercer deux ou trois tâches simultanées. Ils téléphonent, portent leur enfant, discutent, conduisent, démarrent le lave-vaisselle... C’est une habitude propre à notre société qui donne aux gens le sentiment qu’ils n’y arrivent plus, qu’ils sont dépassés par une multitude de choses à faire. Plus on nous donne des objets qui sont censés nous libérer du temps, plus on a le sentiment de manquer de temps. Sans compter les heures passées devant nos écrans qui empiètent sur le temps familial et relationnel ».
Serions-nous en train de nous noyer dans un verre d’eau ? Et s’il suffisait de décrocher un peu, de prendre du recul pour se rendre compte que nous en faisons trop et qu’une autre façon de procéder est possible, pour respirer, souffler, avoir le temps… ?

Des parents débordés, mais consciencieux et organisés


Oui nous sommes des parents connectés et très occupés ! Mais nous sommes également des parents consciencieux et organisés.
Consciencieux car nous utilisons habilement l’héritage de l’éducation de nos parents (le cadre, la rigueur, l’autorité), sans nous fermer aux nouveaux courants d’éducation qui mettent l’épanouissement de l’enfant au cœur de tout. Un exercice de style qui requiert patience, écoute et complicité…
Organisés, car malgré nos vies déjà bien remplies, nous y arrivons, nous menons tout de front, comme des grands ! C’est le baromètre qui le dit : 76% des parents se débrouillent seuls au quotidien.
« Cette omniprésence des parents est emblématique des modes de vie actuels. La famille est devenue plus nucléaire : il y a de moins en moins de grandes familles, avec des grands-parents très présents, qui, parfois, habitaient le palier d’en face. Aujourd’hui, le couple reste le principal pilier de l’éducation », explique Daniel Marcelli.

Le cap à tenir pour des moments idéaux en famille


Une chose est sûre, les vacances et week-ends sont toujours accueillis avec joie, par les parents, comme les enfants. L’occasion d’être un peu plus disponibles, de passer du temps ensemble, avec les grands parents… Mais attention à vraiment lever le pied ! Décélerons !
« Les week-ends et les vacances sont des pauses salvatrices pendant lesquelles les enfants ont besoin d’une présence tranquille et bienveillante qui tranche avec l’excitation de la semaine. Et les enfants réclament au final des choses très accessibles : jouer à des jeux, faire des coloriages, rire... Tout l’enjeu de la parentalité consiste donc à doser de manière subtile ce besoin d’être un peu cocooné, de profiter de ses parents et grands-parents autour d’activités simples, avec le besoin fondamental d’ouverture et de curiosité à l’autre et à l’inconnu. Ces mêmes parents sont pourtant continuellement exhortés par le modèle social à stimuler leur enfant de façon à développer au mieux son potentiel. Il faut veiller à ne pas basculer dans cet excès qui peut être très désorganisant pour un enfant. Pas besoin d’aller au musée toutes les semaines ou d’être dans une surenchère permanente d’activités : passer du bon temps ensemble, c’est le plus important »

Merci Docteur Marcelli pour cette jolie conclusion : « Passer du bon temps ensemble, c’est le plus important ». Privilégier la qualité à la quantité, arrêter de courir après l’exceptionnel, se contenter des choses simples… Voilà qui est à la portée de tous !

Et vous ? Vous reconnaissez-vous dans ce portrait des parents d’aujourd’hui ? Que pensez-vous des enseignements du baromètre Kinder ?

16 commentaires

Anne G - 29/07/2020 - Répondre
Dans un article je lisais le week end ou vacances faitent pour se reposer et que partir en vacances ne rimaient pas forcément avec repos !! Aujourd'hui beaucoup de parents demandent à leur enfant qu'est ce que tu veux manger ? Qu'est ce que tu veux faire ? Nos parents nous ont jamais posés ces questions, on a l'impression dans certaines familles que ce sont les enfants qui décident. Faire les choses simplement, en impliquant les enfants et que ce ne sont pas eux qui décident, nous restons les parents
MARIE-LINE N - 18/11/2019 - Répondre
Merci de rappeler certaines choses ...
florine f - 14/11/2019 - Répondre
merci kinder j adore
Jennifer M - 03/11/2019 - Répondre
Merci pour cette super article
Francine R - 16/07/2019 - Répondre
J'adore cette article j'en prends note merciiiii kinder
Francine R - 20/05/2019 - Répondre
Super article
cendrine d - 15/05/2019 - Répondre
Très article
Khadija A - 11/04/2019 - Répondre
Super article !!!
Michael B - 19/04/2018 - Répondre
Article très instructif
mireille b - 15/04/2018 - Répondre
Je trouve l'article très intéressant.
Merci kinder
cindy f - 10/04/2018 - Répondre
Très intéressant
Cynthia C - 01/04/2018 - Répondre
coucou
Anne Marie t - 01/04/2018 - Répondre
de bonnes idées mais il n est pas abordé le problème des séparations. Plus de la moitié des enfants ont des parents séparés. ..Nombreux sont ceux qui ne voient plus qu un seul de leurs parents . Quelle place peut occuper le parent qui ne voit ses enfants qu un week end sur 2 ? Comment faire avec e conflit parental après la séparation ...Pour garder une place constructive et passer de bons moments ?
Lydie a - 28/03/2018 - Répondre
bien interessen5
Hanane M - 27/03/2018 - Répondre
Je suis d’accord pour dire que le rythme de vie d’aujourd’hui n’est que stress. Il faut donc se retrouver en famille afin de partager autre chose que la routine de semaine. Nous sommes des parents Warriors!!
mireille b - 27/03/2018 - Répondre
Tout à fait d'accord. Led choses les plus simples sont le secret du bonheur
Plus d'articles
Illustration de l'article Parent-enfant, une relation au beau fixe.
Parent-enfant, une relation au beau fixe.
Depuis le début de l’année, Kinder a lancé son nouveau baromètre de la relation parent-enfant. Est-ce que nous passons assez de temps en famille ? En tête-à tête avec nos enfants ? Les ...
Lire la suite
Illustration de l'article La formule du bonheur bientôt décryptée !
La formule du bonheur bientôt décryptée !
Le 15 novembre prochain se déroulera la première pépinière Etre Parents. Un évènement sans précèdent regroupant des parents, membres du Club Kinder et des familles invitées par nos ...
Lire la suite
Illustration de l'article Etre parents - La pépinière : MERCI !
Etre parents - La pépinière : MERCI !
La première Pépinière Être parents a eu lieu hier à Saint Cloud, en petite banlieue de Paris. Une fabuleuse journée, entourés de fabuleuses personnes, dans un fabuleux endroit… Comme vous ...
Lire la suite