Petits jobs et petits travaux : responsabiliser nos futurs ados.

29/07/2019 | 14 commentaires
4/5 | 69 votes

Petits jobs et petits travaux : responsabiliser nos futurs ados.

En grandissant, parfois, nos enfants rechignent à aller chez les grands parents ou au centre de loisir pendant les vacances. Si vous n’êtes pas encore prêts à les laisser seuls à la maison mais que vous comprenez qu’ils aient envie d’expérimenter autre chose, peut-être pouvez-vous les aider à trouver un petit job d’été ! Pas évident quand on a moins de 18 ans mais pas impossible !
Nous avons tenté, dans ce nouvel article, de faire le tour de la question !

Un peu trop tôt pour les jobs d’été

En France, l’âge légal pour commencer à travailler est de 16 ans. Il est pourtant possible, dès 14 ans, pendant les vacances de décrocher des petits boulots, mais en respectant des conditions, horaires notamment, très strictes. Les tableaux ci-dessous vous en diront plus. Par ailleurs, même si la loi le permet, les employeurs qui acceptent les tout jeunes sont assez rares ! D’autres pistes, plus fructueuses sont à explorer avant cela.

VOUS AVEZ MOINS DE 16 ANS*

Age

Jeunes de 14 et 15 ans

Durée maximale de travail

7h/j - 35h/semaine

Conditions particulières

Période de vacances scolaires

Travail ne dépassant pas la moitié des vacances scolaires

Ex.: 15j de vacances, 7j de travail maximum

Heures supplémentaires maximales

5h max.

A titre exceptionnel, sur autorisation de l’inspecteur du travail, après avis conforme du médecin du travail de l’établissement.

Pause journalière

30 min consécutives toutes les 4h30

Repos quotidien

Au moins 14h consécutives

Repos hebdomadaire

2 jours de repos consécutifs

Travail de nuit

Vous n'êtes pas autorisé à travailler entre 20h et 6h.

Jours fériés, dimanches

Travail interdit, sauf exception *

Emplois interdits

Débits de boisson

Etalages extérieurs des commerces

Activités dangereuses et pénibles (travail sur machine, port de charges, ...)

Rémunération minimum sur la base du SMIC

80% du SMIC pour les mineurs ayant moins de 6 mois d’activité professionnelle ans la branche.

DE 16 ET 17 ANS*

Age

Jeunes de 16 et 17 ans

Durée maximale de travail

8h/j - 35h/semaine

Heures supplémentaires maximales

5h max. A titre exceptionnel, sur autorisation de l’inspecteur du travail, après avis conforme du médecin du travail de l’établissement.

Pause journalière

30 min consécutives toutes les 4h30

Repos quotidien

Au moins 16h consécutives

Repos hebdomadaire

2 jours de repos consécutifs

Travail de nuit

Vous n'êtes pas autorisé à travailler entre 20h et 6h, sauf exception *

Jours fériés, dimanches

Travail interdit, sauf exception *

Emplois interdits

Débits de boisson

Etalages extérieurs des commerces

Activités dangereuses et pénibles (travail sur machine, port de charges, ...)

Rémunération minimum sur la base du SMIC

90% du SMIC pour les mineurs ayant moins de 6 mois d’activité professionnelle ans la branche.

*Source www.pole-emploi.fr

Son premier « CV »

Avant toutes choses, votre enfant doit être volontaire et motivé ! Si l’idée vient de lui, demandez-lui de vous détailler ses motivations et interrogez-le sur ses atouts, ce qu’il pourrait apporter aux autres. Si c’est une suggestion de votre part, aidez-le à réaliser que beaucoup de ses qualités pourraient être utiles à d’autres personnes. Parmi les idées de services à rendre à leur souffler : le baby-sitting, le soutien scolaire auprès d’enfants, les dépannages informatiques, la garde et/ou promenade d’animaux, les petits travaux de jardinage, de ménage, la compagnie aux personnes âgées, isolées ou en situation de handicap. 

Comment procéder ?

La méthode la plus efficace est encore le bouche à oreille. Vous serez plus serein de savoir votre enfant en compagnie de connaissances de connaissances que dans un environnement qui vous est totalement étranger. Parlez-en autour de vous, au travail. Préparez avec lui un message à poster sur les réseaux sociaux, sur son profil dont vous aurez vérifié au préalable les paramètres de confidentialité. Vous pouvez également rédiger ensemble une affichette qu’il ira déposer chez les voisins, de la main à la main de préférence pour qu’il puisse se présenter ou dans les boîtes aux lettres le cas échéant.
L’affichette pourra également être déposée chez les commerçants de votre quartier. 

Les parents, premiers employeurs

Autre solution, pour y aller progressivement et leur donner le sens des responsabilités : les travaux rémunérés à la maison. Idéal pour les plus jeunes. Passez avec eux un contrat : acceptez de ne pas l’inscrire au centre de loisir la durée initialement prévue et de le libérer une journée où vous ferez un « test » de confiance. Donnez-lui un peu de travail : passer l’aspirateur, ramasser les feuilles, nettoyer l’intérieur des armoires ou le frigo… En échange de quelques pièces. Appelez-le régulièrement dans la journée pour savoir où il en est. Au retour du travail, inspectez le travail fini et décidez si vous êtes prêt à réitérer l’opération et à le laisser seul un peu plus longtemps la prochaine fois. Et surtout, dites-lui à quel point vous êtes fiers s’il a respecté le contrat !
Plus généralement, dans l’année, même en votre présence, tâchez de le.la responsabiliser régulièrement en prévision de ces périodes de vacances, en lui déléguant des tâches ménagères, de surveiller les petits frères et sœurs par moments etc…

Pour les plus grands

Parmi les secteurs d’activité accessibles aux moins de 18, l’animation est un incontournable ! Le plus simple est de disposer d’un BAFA (Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur), une formation ouverte à votre enfant dès ses 17 ans. Renseignez-vous auprès de votre mairie pour connaître les organismes dispensant la formation près de chez vous.
Vous pouvez aussi vous renseigner dans les fermes alentours : le secteur agricole propose plus de 800 000 jobs saisonniers à pourvoir chaque année. Cueillette de fruits ou ramassage de légumes ! N’hésitez pas également à l’inciter à aller à la rencontre des producteurs locaux sur les marchés.
La période des vacances scolaires est idéale pour se former ou participer à des projets. 

Une expérience à taille humaine

Et pourquoi ne pas lui suggérer le bénévolat, sans condition d’âge, ni de diplôme. Soit, votre enfant ne sera pas rémunéré, mais l’idée n’était-elle pas avant tout de s’épanouir, de gagner en indépendance ? Le bénévolat lui permettra de faire un premier pas dans le monde professionnel, dans un univers bienveillant, une expérience unique et enrichissante. De plus, en œuvrant pour une bonne cause et en mettant son temps au service de la solidarité, il en tirera une fierté certaine qui le fera sans doute entrer dans un cercle vertueux.

Les petits jobs d’été sont une excellente façon d’aider nos enfants à prendre confiance en eux, pour plus tard, être en mesure d’avoir un vrai projet professionnel. De petits travaux en petits boulots, ils apprendront à mieux se connaître aux contacts de différentes personnes et de différents univers : mieux connaître leurs forces, leurs défauts et leurs envies !

Et vous ? Comment occupez-vous vos pré-ados et ados pendant les vacances ? Quels petits jobs avez-vous faits quand vous étiez jeune ? Les ados de votre entourage ont-ils déjà fait des petits travaux à la maison ou dans leur cercle de connaissances ? Racontez-nous ! 

Poster un commentaire

Vous aimerez aussi :


14 commentaires

Poster un commentaire


Avatar
Kandarma C - 08/08/2019 - Répondre
J'aime bien
Avatar
Céline R - 08/08/2019 - Répondre
Bonne idée
Avatar
Michelle P - 07/08/2019 - Répondre
C'est toujours sympa les jobs d'été entre jeunes. Par ici il y a la castration des maïs accessible parfois dès 14 ans.
Avatar
Cyndi V - 05/08/2019 - Répondre
Très intéressant ! A la période où beaucoup de jeunes ne voit que par leur iPhone et consoles c est bien de savoir qu ils peuvent travailler un peu , ils voit ainsi la vrai notion du travail.
Avatar
sandrine p - 03/08/2019 - Répondre
super information merci bcp.bien
Avatar
Armelle M - 01/08/2019 - Répondre
Merci, article très interressant, mon fils rends souvent service au fermier du coin contre des volailles, des oeufs et aussi sont petit plaisirs des poussins et canetons dont il s'occupe fièrement.
Avatar
marion l - 01/08/2019 - Répondre
Merci pour toutes les informations
Avatar
soria s - 01/08/2019 - Répondre
Un article vraiment très intéressant
Avatar
ALPHONSE c - 31/07/2019 - Répondre
très bons renseignements,article interessant
Avatar
Mélanie M - 31/07/2019 - Répondre
merci pour ce bel article qui répond à mes questions et celle de ma fille de 15 ans qui aimerait trouver un job pour gagner un peu de sous et grace à cet article nous avons plein de réponses!!!!!
Avatar
Sonia S - 31/07/2019 - Répondre
Un article vraiment très intéressant et il récapitule l essentiel de mes questions.merci
Avatar
edith p - 31/07/2019 - Répondre
pour les mineurs ce n est pas evident de trouver un job d été. ce qui marche c est le baby sitting
Avatar
Maria K - 31/07/2019 - Répondre
Matheo se met sur les bitcoin, il est fou de joie !
Avatar
Virginie A - 31/07/2019 - Répondre
Très bonne idée de les faire participer aux tâches familiales en les récompensant un peu!

Nos engagements

Chez Kinder nous partageons le quotidien des familles depuis près de 50 ans. Nous avons aussi créé le Baromètre Kinder de la relation parent-enfant pour suivre et comprendre encore mieux ce que sont les familles aujourd'hui. Au fil de ces années nous nous sommes forgés une conviction : Chaque moment ensemble compte.

Découvrez le Club Kinder

Découvrez le Club KINDER

Rejoignez-nous sur le Club Kinder et découvrez des activités passionnantes à partager avec vos enfants : ateliers créatifs, jeux, recettes, histoires à lire au lit... et bien d'autres encore ! Le Club Kinder, c'est aussi des idées de sorties proches de chez vous, des avantages exclusifs, des jeux-concours et des bons de réduction sur des produits de la gamme Kinder.

Vos témoignages

Vous vivez une vie de famille intense, avec des hauts et des bas. Vous fourmillez d'idées à partager ou vous ressentez simplement le besoin de témoigner... Nous vous donnons la parole ! Peut-être ferez-vous l'objet de l'un de nos prochains articles.

À vous la parole