Les jeux de carte à « disputer » en famille.

Les jeux de carte à « disputer » en famille.

21/08/2020
|

Si vous cherchez bien dans vos meilleurs souvenirs d’enfance, il y a fort à parier que durant l’un d’entre eux, vous disputiez une partie de cartes en famille, entre copains ou entre cousins. 

Un simple jeu de 52 cartes offre une multitude de possibilités ! Et offrent l’avantage d’être écolo et de ne pas prendre de place. Pensez-y pour les moments d’attente au restaurant pendant les vacances !

Si vous les aviez oubliées, voici les règles des jeux les plus sympas et adaptés pour jouer avec vos enfants cet été et leur permettre, à leur tour, de se créer de beaux souvenirs.

Le valet de trèfle


Commencez par retirer le valet de trèfle d’un jeu de 52 cartes et distribuez les cartes aux joueurs de manière équitable.

Chaque joueur doit ensuite identifier les paires de son jeu et les poser sur la table pour n’avoir en main plus que des cartes qui ne peuvent pas s’associer. Une paire se constitue avec deux cartes de même valeur et même couleur : as de cœur avec as de carreaux, 9 de trèfle avec 9 de pique et ainsi de suite.


Une fois que tous les joueurs ont « nettoyé » leur jeu des paires, celui qui a le moins de cartes en main commence en piochant une carte dans le jeu de son voisin de gauche. Si cette carte lui permet de constituer une paire, il s’en « débarrasse » en mettant les deux cartes de côté sur la table, puis tend son jeu à son voisin de droite qui tire une carte à son tour et cherche à se libérer de ses paires, et ainsi de suite.


Qui gagne ?

Dans ce jeu, on parlera plutôt de qui perd : c’est celui qui finit avec le valet de pique, la seule carte qu’on ne pourra pas mettre en paire !


La dame de pique


Dans ce jeu, personne ne veut avoir la dame de pique ! 

Idéalement, pour y jouer, il faut être 3 ou 4. Mais on peut aussi disputer une partie à 2 joueurs ; le suspense sera juste moins intense car vous pourrez deviner le jeu de l’autre par déduction. 

Distribuez donc un jeu de 52 cartes de façon équitable entre tous les joueurs.

Le premier joueur, celui qui a le 2 de trèfle dans son jeu, pose la carte de son choix sur la table. 

Les joueurs suivants doivent alors surenchérir avec une carte de couleur identique et de puissance supérieure (le 2 étant la carte la plus faible et l’as, la plus forte). 

Celui qui finit le tour récupère le pli, le garde et relance le tour suivant avec la couleur de son choix. Si le joueur n’a pas de carte de la couleur demandée dans son jeu, il peut alors « se défosser » et jouer n’importe quelle carte ! Même la dame de pique… 

Vous l’aurez compris, quand on l’a dans son jeu, on veut s’en débarrasser à tout prix !

À la fin du jeu, chaque joueur additionne les points des cartes qu’il a accumulées : chaque cœur vaut 1 point, la dame de pique en vaut 13  ! Les autres cartes ne valent rien.


Qui gagne ?

Pour gagner à la dame de pique, à la fin de toutes les manches, il faut avoir cumulé le moins de points possible.

 

La bataille corse


Pour ce jeu à l’accent qui chante, comme pour toute bataille, le but est de gagner le maximum de cartes.

Une fois les 52 cartes réparties entre tous les joueurs, faces cachées, le plus jeune retourne la première carte de son tas et la dépose au centre de la table. Les autres joueurs en font de même, en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre, jusqu’à ce qu’un joueur dépose une figure (roi, reine, valet) ou un as.

Pour remporter le pli, le joueur suivant doit alors lui aussi réussir à tirer une figure ou un as et a plusieurs tentatives pour y parvenir en fonction de la carte à recouvrir :

  • 4 tentatives pour un as

  • 3 pour un roi

  • 2 pour une dame

  • 1 pour un valet

S’il y parvient, le jeu continue avec le joueur suivant qui devra à son tour tenter de jouer une figure ou un as pour ne pas laisser gagner l’autre. S’il n’y parvient pas, celui qui a posé la première figure remporte le tas.

Autre solution pour gagner des cartes, si deux cartes de même valeur se retrouvent sur le tas du milieu, le premier qui pose sa main sur le tas récupère toutes les cartes sur table.


Qui gagne ?

C’est celui qui a remporté toutes les cartes du jeu !


Le Kem’s


Pour joueur au Kem's, il faut former des équipes de deux joueurs. 

Chaque équipe décide d'un signe secret qui servira à communiquer discrètement pendant la partie, sans se faire remarquer par ses adversaires : toussoter, demander l’heure, se servir un verre d’eau… À vous de vous amuser à choisir ! 

Les partenaires doivent s’installer face à face autour de la table. 

L’un des joueurs distribue 4 cartes par joueur, puis en pose 4 autres sur la table, faces cachées. Quand tous les joueurs sont prêts, on retourne les cartes et que le jeu commence ! 

Le but du jeu est d’avoir 4 cartes de valeur identique en main (4 valets, 4 as …). 

Pour y parvenir, chacun peut échanger une ou plusieurs cartes de son jeu avec celles situées sur la table. 

Quand plus personne ne veut des cartes sur table, on les met de côté et on en sort 4 nouvelles de la pioche.

Dès qu’un joueur a 4 cartes identiques, il doit faire le signal secret à son partenaire pour qu’il crie « KEM’S », emporter la manche et faire marquer un point à son équipe ! Dans le cas où le partenaire a lui aussi réuni 4 cartes identiques et tente d’avertir l’autre, tous deux doivent crier : « DOUBLE KEM’S ». L’équipe marqu alors deux points.

Si à un moment de la partie, l’un des membres d’une équipe adverse pense avoir décelé un signe chez ses concurrents, il doit alors les stopper en criant avant eux : « CONTRE-KEM’S ». S’il a raison, son équipe gagne la manche et marque un point. Si les joueurs suspectés peuvent présenter deux cartes différentes, la partie reprend.


Qui gagne ?

C’est l’équipe qui atteint en premier le nombre de points prédéfinis au début de la partie qui l’emporte.


Le 8 américain


Le 8 américain se joue entre 2 et 5 joueurs avec un jeu de 52 cartes et les jokers. 

Un joueur distribue 8 cartes à chacun puis dépose le reste des cartes sur la table, faces cachées, pour constituer la pioche et en retourne la première carte qu’il dépose face visible sur la table. Le plus jeune commence la partie en recouvrant la carte d’une des siennes et on tourne dans le sens des aiguilles d’une montre.


Pour pouvoir jouer, on doit poser :

– une carte de même couleur que celle qui se trouve sur le dessus
– une carte de couleur différente mais de même valeur
– un 8
– un joker


Certaines cartes entraînent des réactions :


– le joker : le joueur suivant doit piocher 5 cartes et passer son tour

– le 2 de pique : le joueur suivant pioche 4 cartes et passe son tour

– les autres 2 : le joueur suivant pioche 2 cartes

– les 8 : le joueur choisit la couleur de son choix
– les valets : le joueur d’après passe son tour

– l’as de pique : on change le sens du jeu


Si on ne peut pas poser de carte, on doit en piocher une et la jouer directement si possible. 

Lorsqu’il ne reste plus de carte dans la pioche, on récupère le tas de cartes jouées en laissant celle du dessus sur table, on les mélange et on dépose le tas, face cachée, pour constituer une nouvelle pioche. 

Quand un joueur n’a plus qu’une carte en main, il doit annoncer : « carte ! » avant qu’un autre joueur ne s’en aperçoive et crie avant lui : « contre-carte ! ». 

Quand un joueur s’est débarrassé de toutes ses cartes, la manche est finie et on peut en recommencer une nouvelle. 


Qui gagne ?

À chaque fin de manche, les joueurs qui ont encore des cartes en main doivent comptabiliser les points qu’il leur reste, comme suit :


– joker : 50 points
– 8 ou 2 de pique : 25 points
– 2 (sauf pique) ou as : 15 points
– roi, dame ou valet : 10 points
– les autres cartes : 5 points 

Dès qu’un joueur atteint 500 points, la partie est finie : le gagnant est celui qui obtient le plus petit score ! 



Le Menteur


Pour ce jeu du menteur, il faut un jeu de 52 cartes, entre 2 et 4 joueurs et savoir bluffer !

On distribue la totalité du jeu aux joueurs. Le plus jeune commence en posant une carte face cachée sur la table.

Chaque fois qu’un joueur pose une carte, il annonce la couleur de la carte qu’il a posée, mais il n’est pas obligé de dire la vérité et c’est là que le jeu devient vraiment amusant !

Si vous pensez que le joueur bluffe, vous pouvez dire : « tricheur » ! Si vous avez raison, le tricheur prend le tas de carte ; mais si vous vous êtes trompé.e, c’est vous qui le prenez. Celui qui a récupéré les cartes relance le jeu.


Qui gagne ?

La partie se termine quand un joueur ramasse la totalité des 52 cartes. Le gagnant, celui qui s’est débarrassé de ses cartes en premier lui donne alors un gage !


Des jeux qui vous offriront de belles parties de rigolade et qui permettront à vos enfants d’apprendre à développer des petites stratégies, et à être attentifs aux consignes et aux jeux des autres… Pas le choix quand on veut gagner ! Et quel enfant n’en a pas envie ; )


Et vous ? Quels sont les jeux de cartes auxquels vous adoriez jouer quand vous étiez enfants ? Quels sont les jeux auxquels vous avez l’habitude de jouer avec les vôtres ? Si vous avez d’autres jeux en tête à nous conseiller, les commentaires sont faits pour ça !

52 commentaires

Caroline B - 21/09/2020 - Répondre
Merci ,jadore le principes, cela me rappel de belle partie le dimanche de pluis
Mélanie P - 12/09/2020 - Répondre
Super idées de jeux à faire en famille ou amis !
Domenica G - 11/09/2020 - Répondre
La bataille Corse j Adore
joelle S - 09/09/2020 - Répondre
génial, cela me rappelle des jeux de mon enfance, merci Kinder pour ce moment de nostalgie
Caroline G - 09/09/2020 - Répondre
Que de bons souvenirs d enfance autour de la tarte au flan ou partie de gaufres intergenerationnelle de quand j étais enfant.
AGNIESZKA B - 08/09/2020 - Répondre
Super sympa mes garçons adorés le jeu de tricheur
Aurelie S - 08/09/2020 - Répondre
Il est vrai qu'avec un jeu de carte il y a 1001 façons de jouer
Jessica A - 06/09/2020 - Répondre
Bonnes idées de jeux à faire en famille !
Valéria S - 03/09/2020 - Répondre
Super sympa tous ces jeux
Mélanie M - 03/09/2020 - Répondre
merci pour cette article sur les jeux de mon enfance donc je ne me souvenais plus très bien des règles du jeu donc je n'osais pas jouer avec mes filles
Olfa D - 03/09/2020 - Répondre
merci pour ces jeux, bon article
Helie C - 02/09/2020 - Répondre
Merci grâce à vous nous retrouvons une part de notre enfance avec ces jeux de cartes que nous jouions étant enfants. Je vais pouvoir jouer avec mes enfants grâce au règles car je ne m'en souvenais plus .
caroline l - 31/08/2020 - Répondre
Merci pour ces souvenirs!!! J ai beaucoup joué à ces jeux mais en avait oublié les règles depuis le temps! On va pouvoir s y remettre avec les filles!!!
Olfa D - 30/08/2020 - Répondre
merci pour ces jeux, je suis ravie de cet article!
LATIFA Z - 30/08/2020 - Répondre
Les jeux auquel je jouais quand j'étais enfant: la bataille, le uno, le jeu des 7 familles. Je ne conaissais pas le menteur, le kem's et le 8 américain, j'essayerai à l'occasion. Merci pour la présentation de ces jeux.
veronique b - 28/08/2020 - Répondre
Bonjour, moi j'ai appris à mon neveu à jouer à la belote...et maintenant c'est lui qui réclame matin, midi et soir !
Maria K - 28/08/2020 - Répondre
Merci pour ces jeux superbes ! On y jouera après avoir préparé la rentrée !
Anaïs M - 27/08/2020 - Répondre
Kem's le pouilleux des jeux de carte qui nous ont bien amuser aux lycée surtout quand le pouilleux devenait massacreurs
magalie A - 27/08/2020 - Répondre
des jeux qui me rappellent mon enfance ... nostalgie ... et super pr les vacances
Aude T - 26/08/2020 - Répondre
Merci beaucoup pour vos conseils
Sylvie A - 26/08/2020 - Répondre
Bonjour, on m'a appris le huit américain avec des règles différentes : les 8 sont les jokers, les as doivent être recouvert d'un autre as seulement ou un 8, on peut cumuler les 10 etc.... c'est amusant de voir des nouvelles règles.
Perrine L - 26/08/2020 - Répondre
Ici en ce moment c'est bataille (la normale pas la corse mais je vais leur apprendre) et le valet de trèfle, quand je ne les entend plus, c'est qu'ils ont pris un jeu de carte...
CLAUDE C - 25/08/2020 - Répondre
voila une bonne idée !
christine B - 25/08/2020 - Répondre
Merci por toutes ces idées