Les écrans, c'était mieux avant ?

13/11/2019 | 34 commentaires
4/5 | 101 votes

Les écrans, c'était mieux avant ?

L’arrivée des écrans a fondamentalement changé nos vies. Il a été prouvé et nous vous l’avions également signalé, qu’un usage excessif chez les enfants, comme chez les adultes était à proscrire. Il n’est pas pour autant question de s’en débarrasser. Et si nous faisions un arrêt sur image, le temps de comprendre ce qui a vraiment changé dans nos vies, ce que nous avons perdu et gagné à cause des écrans, et tenter d’entrevoir ce que nous pourrions changer, individuellement, pour en tirer le meilleur ?

Ce qu'on a perdu

Avant…

 

On ouvrait parfois un Atlas et on se mettait à rêver, à voyager. On y lisait les noms de pays et ville farfelus. 

On tenait des journaux intimes pour raconter notre vie. Quand on avait besoin de partager, on écrivait des « petits mots » aux copains. Ce qui devait rester confidentiel le restait.

On apprenait les numéros de téléphone des copains par cœur, travaillant ainsi notre mémoire.

On passait plus de temps à la bibliothèque, notamment quand les professeurs demandaient de réaliser un exposé.

Les adolescents écoutaient davantage la radio et les émissions qui leur étaient dédiées, une sorte de soutien psychologique à l’heure de la crise d’adolescence, quand ils ne voulaient plus se confier à leurs parents.

On capturait avec un appareil photo des moments, des scènes qui racontaient des épisodes importants de nos vies. On attendait avec impatience de découvrir les tirages chez le photographe et on consignait le tout dans des albums photos qu’on prenait plaisir à regarder en famille. Pour les portraits, on optait pour le Photomaton©, les selfies n’existaient pas. 

Lors des longs trajets en voiture, on s’inventait des jeux en famille, des charades, des rébus, le jeu des départements, on chantait, on observait par la fenêtre le ciel changeant.

Quand on regardait la télé (non connectée), on était à peu près sûrs que nos copains / collègues avaient regardé le même programme la veille et on pouvait échanger nos impressions.

On entretenait des relations épistolaires : avec nos copains pendant les vacances, avec les grands-parents. On rangeait précieusement nos lettres dans une boîte ou un tiroir pour les relire quelques années plus tard.

 

Ce qu’on a gagné

 

A présent…

On a plus facilement accès à des informations pour répondre aux questions que l’on se pose au quotidien. Cela nous simplifie la vie et peut nous inciter davantage à creuser un sujet qui nous touche, notamment sur l’éducation des enfants et leur psychologie.

On profite d’une source d’inspiration inépuisable pour renouveler nos centres d’intérêts et idées d’activités en famille.

On peut s’aider d’outils pédagogiques et éducatifs précieux, pour accompagner notre enfant dans ses apprentissages.

On dispose d’applications qui facilitent notre quotidien (administratif, organisation au quotidien, lien avec l’école) et nous font gagner du temps, à dédier idéalement à notre famille et non à notre smartphone !

On peut s’adresser à des communautés en renfort de notre parcours de parents, des lieux d’échanges où l’on peut facilement trouver écho à notre propre situation.

On peut échanger plus facilement et conserver le lien avec notre tribu, quel que soit l’endroit où l’on se trouve et le moment de la journée.

...

Trouver le bon équilibre

Bien d’autres exemples vous seront certainement venus à l’esprit à la lecture de ces deux paragraphes, et c’est ce que nous souhaitions ! N’hésitez pas à nous les confier en commentaire de l’article. La liste est encore bien longue évidemment. Nous avons volontairement évité de lister les pièges et dangers des écrans et les conseils d’utilisation, sujets développés dans d’anciens articles que vous pouvez retrouver ici :

Les écrans pendant les vacances

Les écrans un sujet qui fait mouche !

Le grand défi : 10 jours sans écrans

Les écrans : apprendre à s'en servir, apprendre à s'en passer.

Les écrans au coeur de la famille

Le but de l’article est de vous aider à dresser votre propre charte d’utilisation des écrans à la maison. En tentant de restaurer ce qui avait du sens avant et en identifiant, ce qui grâce aux écrans, pourra contribuer à votre bonheur en famille et à l’épanouissement de vos enfants.

 

Qu’est-ce que vous regrettez de la vie avant les écrans ? Qu’est-ce que vous aviez dans votre jeunesse qui manque à celle de vos enfants ? Qu’est-ce que les écrans apportent à votre famille dont vous ne pourriez plus vous passer ? Dites-nous tout !

Poster un commentaire

Vous aimerez aussi :


34 commentaires

Poster un commentaire


Amanda E - 27/11/2019 - Répondre
Avant on sortait et on jouer , on avait plus d'inagination, on dialoguer plus mais il ny a rien de mal a laisser nos enfant profiter des tablettes ou telephone si cest si on les controles dans le temp et es sujet qu'ils vont regarder.
Chloé M - 27/11/2019 - Répondre
Notre enfant devrai profiter du bon air frai au lieu de rester devant son écran
Maria S - 25/11/2019 - Répondre
Notre enfant n'utilise les écrans que le we. Il est tellement habitué que cela ne lui manque pas pendant la semaine. Il fait des activités, les devoirs, du sport.... c'est juste une question d'habitude.
Corinne C - 24/11/2019 - Répondre
Quand je vois certains ados à table surtout au restaurant sur leurs écrans au lieu de discuter avec leurs parents où grand parents cela me peine et me désole beaucoup car de notre temps nous aimions dialoguer. Le monde à énormément changé...
laurine E - 24/11/2019 - Répondre
Les écrans nous apportent rien, les enfants aujourd'hui si on les écoutent ils restent devant les écrans il faut limite les bouger pour qu'il se dépensent alors quand on était petit je pleurer pour aller jouer avec mes copines et je n'avait pas le droit de sortir.
Rihanna J - 22/11/2019 - Répondre
Avant on dialoguer beaucoup dans les ville,dans rue,a la maison ... Maintenant tous le monde est sur un écrans:téléphone, tablette, ordinateur, console...On se parle qu'avec des écrans par message appel...
Camélia C - 22/11/2019 - Répondre
Avant on dialoguait beaucoup, partout aujourd'hui regarder autour de vous : dans la rue, au restaurant, dans les transports. ....etc vous voyer 99% des gens avec le portable greffé aux doigts et à l'oreille . Ils ont du mal à communiquer entre eux et ne s'écoutent même pas les uns les autres. C'est regrettable.
Marie N - 21/11/2019 - Répondre
Sans les réseaux sociaux c'était tellement mieux. Trop de superficialité.
ORELIE B - 21/11/2019 - Répondre
Avant, personne n’avait 1346 amis, dont les trois quarts, totalement inconnus, se tapent l’incruste sur votre wall. On entretenait gentiment son petit réseau perso en trouvant carrément épatant d’avoir au moins quatre personnes à inviter le samedi soir. Nous essayons d'avoir notre groupe d'amis et c'est un plaisir de se retrouver les samedis soir.
youssef K - 21/11/2019 - Répondre
De nos jours toute la famille est devant son écran on en décroche seulement lors des re^paset pendant les vacances
marion l - 21/11/2019 - Répondre
Toujours plus de violence et de contenus inutiles pour le jeune public. Dommage que les émissions comme il était une fois... et c'est pas sorciersoient aussi rare. Il ne faut pas oublier aussi que les livres peuvent plaire aux enfants dès le plus jeune âge. Même si il faut vivre avec son temps, donc que les écrans sont inévitables et apportent des informations complémentaires
Michael B - 21/11/2019 - Répondre
Dorénavant on as beaucoup plus de mal à décrocher de toutes cette technologie, je trouve cela bien dommage....
Ludivine B - 21/11/2019 - Répondre
Plus assez de moments en famille il sont complètement déconnectés de la vie sociale
Emilie F - 21/11/2019 - Répondre
Plutôt que de laisser les enfants devant les écrans, je préfère leur proposer une sortie ou un jeu de société tous ensemble.
nuran n - 21/11/2019 - Répondre
Nous ne passons plus de temps avec les autres surtout la famille, nous sommes constamment sur notre mobile.
Hanae L - 20/11/2019 - Répondre
Je regrette le temps où nous jouions à des jeux de société et nous passions du temps a raconter des histoires et faire travailler notre imagination. Maintenant les gens ne se parle même plus ils ont les yeux rivés sur les écrans. Quel dommage
Lena B - 20/11/2019 - Répondre
Les lettres
edith p - 20/11/2019 - Répondre
avec une ado pas evident d etablir des regles car elle est beaucoup sur son telephone.
cependant les repas sont pris ensemble et sans ecran.
pour le plus petit 1 h par semaine et encore s ilne reclame pas on ne dit rien
fumanal m - 20/11/2019 - Répondre
il faut vivre avec son temps moi j aimerais vivre assez longtemps pour les nouvelles invention
Patricia c - 20/11/2019 - Répondre
Nous avons instaure un système de temps compté à la maison ,3h par semaine pour les plus petits ,6h pour les plus grands;lorsque les enfants utilise le net ou jouent a un jeu ;un réveil est mis en route et décompte le temps alloué.Certains dépassements sont parfois octroyés mais soumis à notre approbation;les repas sont pris en famille avec les actualités à la télé;le programme du soir est déterminé de façon collective;nous ne rencontrons pas de difficulté avec ce système ,tout est dans la négociation.
Muriel F - 20/11/2019 - Répondre
Il faut vivre avec son temps: les écrans font partie de notre époque mais il faut penser à s'aérer, à se promener , à sortir les jeux de société régulièrement pour contrebalancer.
Louali L - 20/11/2019 - Répondre
On peut pas refaire le monde ,les écrans sont le futur de nos progénitures, même si c'est pas conseillé aux enfants de rester de longue heures devant les écrans,mais il faut instaurer des règles des la naissance pour vivre bien
Patrick C - 20/11/2019 - Répondre
Ce qu il manque aujourd hui a nos enfants c est l entraide le soutiens la solidaritee ...de notre temps avant les smartphone on se donnais rendez vous a des endroits bien precis aujourd hui cela n existe plus...quel domage
julie l - 19/11/2019 - Répondre
C'est vrai que nous vivons dans un monde connecté, j'évite d'utiliser mon téléphone devant ma fille , si les parents sont trop connectés , on peut difficilement instaurer des règles aux enfants...