L'assiette du voisin

09/06/2017 | 6 commentaires
4/5 | 36 votes

L'assiette du voisin

« C’est quand mes sœurs et moi avons eu l’âge de nous coucher après 20h, et que nous avons commencé à dîner en famille le soir, que nous nous sommes intéressées un peu plus à nos parents, à leurs vies et un peu moins à nous.»
Christèle, 37 ans, Maman de Paloma, Noé et Angel.

Si nous, Français, sommes reconnus pour notre gastronomie, nous sommes surtout champions dans l’art de « passer à table ». Même avec d’excellents mets dans nos as-siettes, ce qui nous plait par dessus tout, c’est d’être réunis, le plus souvent et le plus longtemps possible. Comme le laisse entendre Christèle dans son témoignage, ces mo-ments que nous aimons tant consolident le lien familial et invitent à s’intéresser davantage à l’autre.

Instaurer un climat propice à l’échange.

Nous ne nous voilons pas la face ! Bien sûr, nous savons aussi qu’un repas peut prendre une tournure un peu chaotique. Quand ils ne veulent pas manger, qu’ils ne tiennent pas en place, qu’ils boudent, que le niveau sonore ferait fuir un fan de Métal de la salle à manger… Raison de plus pour ajouter à notre casquette d’éducateur, un badge de maître Yoga : ne pas se laisser submerger, parler à voix basse pour ramener le calme et instaurer un climat de dialogue et un tour de parole.

Des échanges de qualité.

Une fois que vous avez obtenu le calme et l’attention de tous (vous pouvez être fier(e) de vous !), les échanges ne peuvent être que de qualité. À table, enfants et parents, tout le monde se trouve à la même hauteur, à une distance qui permet de parler à voix basse et détendue, parfait pour établir le contact visuel pour de meilleurs échanges. Téléphones, tablettes, jouets et autres distractions sont alors laissés de côté… La table est en effet l’endroit idéal pour se retrouver et partager des moments privilégiés.

Prenons place

Maintenant, profitons que chacun soit dans d’excellentes dispositions pour aborder les sujets qui nous tiennent à cœur, en apprendre plus sur nos enfants, ce qui les passionne, leur raconter des bouts de nous, raconter la dernière histoire qui a retenu notre attention…
Le repas est l’occasion idéale pour échanger et transmettre, alors asseyons-nous, parlons et tâchons de partager, dès que nous sommes tous réunis, un maximum de dîners en famille.

Et vous, mangez-vous généralement en famille en semaine ? Et le week-end ? Quels sont vos meilleurs souvenirs de repas en famille ? Quelles sont vos astuces pour faire en sorte que chaque repas soit un bon moment ensemble ?

Poster un commentaire

Vous aimerez aussi :


6 commentaires

Poster un commentaire


Melanie D - 31/12/2017 - Répondre
A table c’est le moment où l’on partage ensemble nos bons ou mauvais moments de la journée ou l’ont peu discuté de ce qui vas ou pas nos moments à table sont très important et agréable les enfants ne pense pas à ce qu’ils ont dans leur assiette mais juste à s’écouter ou raconter et ils mangent tous ! Que du bonheur
manuella b - 21/12/2017 - Répondre
A table on en profite souvent pour parler mais chacun son tour. Celui qui commence à parler en premier n'est jamais celui qui a commencé à parler au précédent repas. C'est une petite organisation pour éviter les conflits.
LINETTE p - 11/10/2017 - Répondre
à table c'est un peu l'occasion de parler ,parents et enfants
- 14/08/2017 - Répondre
miglenat88@gmail.com
- 14/08/2017 - Répondre
miglenat88@gmail.com
Florence K - 27/06/2017 - Répondre
Très bonne idée mais avant il faut leur apprendre à ne pas parler à tort et à travers en coupant les adultes

Découvrez le Club Kinder

Découvrez le Club KINDER

Rejoignez-nous sur le Club Kinder et découvrez des activités passionnantes à partager avec vos enfants : ateliers créatifs, jeux, recettes, histoires à lire au lit... et bien d'autres encore ! Le Club Kinder, c'est aussi des idées de sorties proches de chez vous, des avantages exclusifs, des jeux-concours et des bons de réduction sur des produits de la gamme Kinder.

Vos témoignages

Vous vivez une vie de famille intense, avec des hauts et des bas. Vous fourmillez d'idées à partager ou vous ressentez simplement le besoin de témoigner... Nous vous donnons la parole ! Peut-être ferez-vous l'objet de l'un de nos prochains articles.

À vous la parole