Éveiller nos futurs citoyens

Éveiller nos futurs citoyens

12/10/2021
|

Il n’est jamais trop tôt pour éveiller nos enfants à agir en citoyens.

Pour leur faire comprendre la marche complexe d’une société et leur rôle à l’intérieur de celle-ci, nous vous proposons dans ce nouvel article quelques clés de compréhension et des petits exercices à instaurer à la maison.

Les bons mots pour comprendre


Avant toutes choses, il est important que nos enfants comprennent les enjeux d’une société pour ensuite comprendre l’importance des devoirs du citoyen

Pour résumer, voici une façon de leur expliquer, avec des mots simples : 


La police, la justice, l’éducation, l’économie, la santé sont les sujets centraux de l’administration d’un pays.  

Les chefs de file, chacun dans leur domaine, doivent veiller à prendre des décisions dans le respect de la devise nationale : « liberté, égalité, fraternité »

Une grande machine qu’il faut faire tourner.

C’est grâce aux impôts versés par chaque français qu’il est possible de financer la grande machine qu’est notre société. 

Payer les professeurs, les infirmières, les policiers, les agents administratifs… Et leur fournir les bons outils de travail.  

Et c’est l’état qui décide de la répartition de l’argent collecté.

Chaque citoyen a son mot à dire pour décider de la façon de dépenser l’argent public et c’est en votant qu’il s’exprime, en choisissant ses représentants ou en s’engageant plus activement dans des actions citoyennes, politiques…

Pour vous assurer qu’ils ont compris et aiguiser leur curiosité, n’hésitez pas à les interroger.

À ton avis, pourquoi y a-t-il plusieurs partis politiques ? Pourquoi les gens ne sont pas toujours d’accord ? As-tu déjà entendu parler d’un sujet qui faisait débat dans la société ? Sais-tu pourquoi des fois les enseignants sont en grève ?


Déjà citoyens


Parlons un peu d’eux maintenant…

Quand ils seront adultes eux aussi contribueront aux finances publiques et auront le droit, et même le devoir de faire entendre leur voix en tant que citoyens. 

Et être un bon citoyen, ça s’apprend, et bien avant d’avoir 18 ans ! 

Pour voter intelligemment, en connaissance de cause, il leur faudra comprendre tous les enjeux d’une société en bonne santé, pour comprendre et choisir le projet de la personne à qui ils désireront donner leur voix.

Pour ça, dès aujourd’hui, il faut s’intéresser à tout ce qui nous entoure, aux informations, les confronter, en discuter, se sentir concerné… 


C’est ça être citoyen. Un citoyen est quelqu’un qui réfléchit

N’hésitez pas à insister sur le fait qu’ils ont le droit de ne pas être d’accord avec les autres mais qu’il faut savoir entendre et respecter les avis de chacun

Ce sont les débats d’idées qui font vivre la démocratie !

Être citoyen, c’est aussi appliquer la devise de la France à notre code de conduite individuel : liberté, égalité, fraternité.

Liberté : se soucier de l’autre et respecter sa liberté en délimitant la notre.

Égalité : respecter les différences pour veiller à respecter une parfaite égalité entre tous.

Fraternité : savoir aider, partager mais aussi apprendre un métier qui sera utile à la société.


Des idées pour s’exercer à la maison


Passons de la théorie à la pratique ! 

Pour former des citoyens avertis et les aider à se faire une place « choisie » dans la société de demain, entraînez-vous à la maison


Vous pouvez : 


- les encourager à s’exprimer et vous efforcer de prendre leur avis en compte pour leur prouver qu’ils ont un véritable rôle et ainsi leur donner l’envie de s’intéresser et de s’engager davantage.


-créer des débats en famille, mettre les sujets d’intérêt familial sur la table, discuter, chercher ensemble des solutions, des points d’amélioration. Les encourager à faire des choix indépendants et à les assumer. 

Pour pousser un peu plus loin, vous pouvez vous amuser à rédiger des décrets familiaux et à organiser des votes. Ne faites pas l’économie d’une mise en scène, vous savez combien ils aiment ça : improvisez une urne, des isoloirs… 

- les responsabiliser en leur proposant de piloter l’un des projets votés. Même s’ils n’en sont pas 100 % à l’origine, il faut savoir porter la voix des autres et respecter leurs idées.


Vous pourrez ainsi par exemple nommer un ministre de la solidarité, un ministre de l’écologie, un ministre de la culture, le chef de la police… Et charger chacun d’exercer ses nouvelles fonctions familiales dans le respect de la devise française ou de votre propre devise si vous décidez de l’aménager ! 


Qui sait ? De cette sensibilisation à la citoyenneté naîtront peut-être de grandes vocations. 

Une chose est sûre, les éveiller aujourd’hui à leur rôle de demain, c’est augmenter leurs chances de pouvoir dessiner un avenir qui leur convient !


Et vous ? Abordez-vous souvent des sujets de « grands » à la maison ? Comment sensibilisez-vous vos enfants à leur futur rôle de citoyen ? Quelles sont les notions importantes qu’ils ont déjà acquises ? Quels conseils donneriez-vous aux autres parents sur le sujet ? Tous vos commentaires sont les bienvenus !

5 commentaires

gilberte c - 18/10/2021 - Répondre
toute !!!c est idée font plaisir a voir .
Maureen L - 17/10/2021 - Répondre
Je ne savais pas comment leur en parler. Cet article m'a bien aider. Merci kinder
fadel t - 16/10/2021 - Répondre
Nous avons incité nos enfants a être délègues de classes, je pense que c'est un très bon début d'apprentissage!
annie M - 15/10/2021 - Répondre
Bonjour merci pour cette aide essentiel, il est parfois difficile de s exprimer simplement , de trouver les bons mots en fonctions de l âge de l enfant ;être citoyen
NATHALIE P - 14/10/2021 - Répondre
C'est ce que je fais déjà, et c'est une bonne chose de leur apprendre très tôt comment la politique fonctionne
Plus d'articles
Illustration de l'article Organiser des débats en famille
Organiser des débats en famille
Déterminer qui de l’éléphant ou de l’hippopotame est le plus fort ; décider si aimer plus loin que la galaxie, c’est aimer autant que tout l’océan entier… Il y a des sujets qui font ...
Lire la suite
Illustration de l'article “Fais-le pour toi” : la meilleure des motivations.
“Fais-le pour toi” : la meilleure des motivations.
“Avec ses leçons de piano, Lison apprendra que la persévérance est toujours payante”“Tom est introverti, je l’ai inscrit au foot cette année pour l’aider à s’affirmer et à aller vers...
Lire la suite
Illustration de l'article Pour bien communiquer, restons positifs !
Pour bien communiquer, restons positifs !
La communication positive comme son nom l’indique consiste à souligner, mettre en valeur tout ce qui est bien fait, bien pensé, bienveillant dans nos actions et nos rapports avec les autres.Vous ...
Lire la suite