Docteur, comment on fait une famille épanouie ?

Docteur, comment on fait une famille épanouie ?

18/04/2019
|

Pour vivre une vie de famille épanouie, certains ont inventé leur propre recette, d’autres la cherchent toujours, d’autres encore revoient les dosages pour optimiser le résultat… Nous avons décidé ici de vous livrer la recette d’Agnès Pargade, pédopsychiatre avec qui nous avons eu le plaisir de travailler en début d’année. Lors de notre rencontre avec le docteur, nous avons noté que son expérience, son analyse et les résultats du 3ème baromètre Kinder de la relation Parents Enfants convergeaient vers un constat : les parents d’aujourd’hui mettent la barre trop haut et se laissent déborder par leurs propres exigences. Etre parent s’apparente pour beaucoup à une épreuve olympique qui permet certes aux enfants d’être comblés d’attentions et d’amour, mais accompagnés bien souvent de parents épuisés et souvent irritables.

Et alors, cette recette ?
Vous n’auriez peut-être jamais imaginé servir à vos enfants une mixture avec beaucoup plus de « vous » et moins d’« eux » et pourtant, ce menu pourrait bien faire l’unanimité ! En voilà le secret :

Rééquilibrer la vie de famille

Le secret d’Agnès Pargade, c’est d’appliquer la règle des 3 tiers : un tiers de temps pour soi, un tiers pour le couple et un tiers pour les enfants. Selon le docteur, il est essentiel de ne pas laisser notre vie de famille prendre le pas sur notre vie personnelle et de réussir à répartir notre temps libre équitablement. Il faut très vite, après la naissance, essayer de reprendre des habitudes d’« avant », s’aménager un peu de temps sans culpabiliser pour progressivement réussir à parvenir à ce dosage.
Bonne nouvelle pour les parents en solo, ce sont deux tiers qui vous reviennent !

Facile à dire, pensez-vous surement…
Vous qui consacrez tellement d’énergie à tout faire pour vos enfants, essayez donc d’employer cette même énergie à prendre ce virage !
Le docteur citait l’exemple d’une maman qui avait décidé d’aménager son temps pour pouvoir s’occuper de ses enfants le mercredi, et chaque mercredi se terminait par des scènes de chaos : enfants excités, maman épuisée, chamailleries et, cerise sur le gâteau, grosse culpabilité de la part de la maman au coucher. Un échec. Selon le docteur, pour cette maman, la question de reprendre le travail le mercredi et de faire garder ses enfants se pose réellement : ne vaut-il pas mieux passer deux heures le soir avec une maman détendue plutôt qu’une journée entière avec une maman « irritable » ?

Essayons donc de voir comment peut s’appliquer cette règle jour après jour.

Au quotidien

Tout comme il est souvent conseillé aux jeunes parents de se reposer en même temps que leur bébé, nous vous conseillons de profiter des phases de jeu ou temps calmes de vos enfants pour vous distraire vous aussi, ou penser un peu à vous. On a souvent tendance à profiter que nos enfants soient occupés pour s’adonner à des tâches ménagères ! Erreur.
Pendant qu’ils dessinent, prenons un livre ; pendant que nous les surveillons dans le bain, profitons-en nous aussi pour nous pomponner, par exemple.
Puis ensuite, ensemble, mettons la table, trions le linge…
Quant au couple, si vous réussissez à mettre en place un système pour que chacun votre tour vous puissiez vous offrir un petit moment en solo, le moment partagé ensuite sera d’autant plus agréable que vous aurez eu le temps de vous détendre ! Nous sommes conscients qu’il y a toujours à faire dans une maison, mais tâchez de « buller » quand l’autre est aux commandes et essayez de ne pas intervenir si vous constatez que les choses ne sont pas faites à votre façon ! Relax, vous êtes de repos !
Si vous ne l’avez pas déjà fait, nous vous conseillons la lecture de cet article qui vous donnera quelques billes pour mettre en place un système efficace avec votre conjoint.

À l’année

Cette règle des trois tiers est bien entendu à adapter à la réalité de votre famille ! Il ne s’agit pas de mettre en place un planning découpé en trois parts égales mais de garder toujours en tête cet équilibre pour se sentir libre de s’offrir un week-end en amoureux, sans culpabiliser, de prévoir pourquoi pas une semaine de vacances sans enfants, de s’inscrire à un cours d’anglais le soir, de reprendre la guitare ou d’aller manger chez un.e amie.e… Bien sûr, tout cela demande de l’organisation et souvent des moyens quand on ne peut pas compter sur une famille proche pour prendre le relais avec les enfants. Mais soyons réalistes, ce n’est généralement pas l’organisation qui nous empêche de prendre du temps pour nous, mais bien une façon de penser, un schéma culturel dont nous avons du mal à nous extirper !
Le docteur Agnès Pargade l’assure : nos enfants ne nous en tiendront pas rigueur et nos relations familiales n’en seront que meilleures !


Alors qu’en dites-vous ? Prêts à sortir de ce schéma imposé ? Prêts à vous retrouver ? Prêts à être encore plus heureux ?


Comment imaginez-vous mettre en place cette règle des trois tiers au quotidien ? Quelles sont les idées que vous souhaitez partager avec nous ? Quels sont les contraintes et freins que vous n’arrivez pas à dépasser ? La discussion est ouverte !

11 commentaires

Jonathan M - 17/04/2020 - Répondre
Complètement d’accord avec cette règle !
sméhéne a - 05/06/2019 - Répondre
tout a fait d'accord avec la régle de trois,Mais pour cela il faut que toutes la famille ce coordonne,sortir en famille,détente en famille,repas en famille dans la mesure du possible,ect...et même avec les tous petits...on faisais tous cela dés la naissance des enfants...
Muriel L - 19/05/2019 - Répondre
à posteriori, c'est une règle que j'aurai du appliquer plus tôt. je ne l'ai mise en place qu'à l'adolescence de ma fille et je me suis retrouvée avec un petit tyran qui ne comprenait pas que je veuille du temps pour moi. et même maintenant qu'elle est adulte elle reste attentive à éplucher mes faits et gestes quand elle n'est pas elle même occupée.
Maria K - 26/04/2019 - Répondre
Tout dépend l'âge des enfants
BRUNO G - 22/04/2019 - Répondre
Très bonne idée cette règle de trois ! Mais il est très difficile de l'appliquer avec un rythme quotidien très stressant pour deux parents qui travaillent.
anthony b - 21/04/2019 - Répondre
pas facile à faire mais nécessaire une petite demi heure sur le week end à s'occuper de soi se faire plaisir ou une activité perso permet vraiment de décrocher des enfants pour mieux se retrouver très vite
valerie p - 21/04/2019 - Répondre
Pas facile de déculpabiliser quand on prend du temps pour soi car en effet avec une maison à tenir on trouve toujours à faire ! Cependant on parle de plus en plus de burn out et il faut se ménager des moments à soi et ne pas mettre la barre trop haute
Sofia V - 20/04/2019 - Répondre
bonjour pas facile avec mon fils de 3 ans me demande beaucoup de travail ,j ai pas beaucoup de temps pour moi ,aucune sortie en famille juste moi et les garçons et très rare de partir en vacances ....pas facile au quotidiens qu on Fíni autant que maman part être épuisée chaque jour dur dur ...bon week-end
Marie G - 20/04/2019 - Répondre
Bonjour, pas facile à organiser avec des tous petits qui demandent beaucoup de temps. Idée à garder en mémoire pour plus tard. Merci, très bon weekend
Michael B - 20/04/2019 - Répondre
Tout dépend l'âge des enfants, car les tout petits demandent beaucoup plus d'attention.. et difficile quand en plus il y a le travail et que maman et papa, n'ont pas du tout les mêmes horaires et les mêmes jours de repos... la vie de famille en est chamboulé, d'autant plus quand cela n'est jamais régulier et change toutes les semaines... donc difficile de mettre en place cette règle de 3.
francine R - 19/04/2019 - Répondre
Mon quotidien est bien sûr de moduler mon temps en trois parties une avec mes enfants les sorties les jeux le sport ensuite un moment privilégié dans mon couplé en mettant en première loge dialogue détente petits repas amoureux un petit ciné et le reste du temps pour s'occuper de la maison et famille ménage les repas pour les invités tout sa en trois étapes que du bonheur dans une famille bien organisée la forme à coup sûr
Plus d'articles
Illustration de l'article Le prénom de la maîtresse
Le prénom de la maîtresse
Quand ils étaient petits, nous applaudissions un rot ou un pipi dans le pot comme un exploit ; nos enfants se sont habitués à être observés, félicités, reconnus pour toutes sortes de petites ...
Lire la suite
Illustration de l'article Un projet de famille
Un projet de famille
Le quotidien d’une famille est souvent mouvementé : il y a le rythme de l’école, du travail, de la maison, des activités ; il faut suivre la cadence ! Et c’est en coup de vent que l’on se ...
Lire la suite