Communiquons avec style !

Communiquons avec style !

09/12/2021
|

Les figures de style ne sont pas l’apanage des académiciens et profs de lettres. 

Nous les utilisons tous, chaque jour, sciemment et parfois sans même nous en rendre compte.

On les emploie pour faire de l’esprit, pour faire rire ou faire mouche. 

Agrémenter son langage de figures de style (ou figure de rhétorique), ce n’est rien d’autre que jouer avec les mots


Alors jouons donc ! 


Pour le plaisir, en voici quelques-unes décryptées (les plus utiles/courantes) et des petits jeux pour apprendre à les manier en s’amusant. 

L’apocope : c’est la suppression de la syllabe finale d’un mot. On l’utilise souvent dans le langage oral pour créer un peu de connivence avec notre interlocuteur.


« Allez, tout le monde en pyj’ ! »

« Encore une part de pizz’ ? »

« Le petit déj’ est prêt »

« On se voit à la récré ? »


Nos enfants ont parfois tendance à abuser de l’apocope, ce qui rend parfois les échanges compliqués… Alors que c’est fac’ pourtant !


Jouez : parlez en abusant d’apocopes et tâchez de vous comprendre les uns les autres.


La métonymie : c’est le fait de remplacer un terme par un autre qui entretient avec lui un rapport logique. On peut par exemple substituer le contenu au contenant, le symbole à la chose, l’objet à l’utilisateur, l’auteur et l’œuvre ou l’effet à la cause.


« Termine ton assiette ! ».

Il n’est pas question de manger l’assiette mais son contenu évidemment.


« Le hautbois est très doué. »

On parle ici bien entendu du joueur.


« Magnifique ce Picasso. »

Même si le peintre avait son charme, c’est son œuvre qu’on évoque.


Jouez : amusez-vous à identifier chez chaque membre de la famille un fait d’arme, une œuvre que vous désignerez désormais par le prénom de l’auteur. 

Un service impeccable au tennis pourrait désormais s’appeler un Rémi, un mot d’esprit qui prive de répartie, une Méline ou encore, avec un soupçon de dérision, un pull enfilé deux fois à l’envers deviendrait un Noah etc…


Le pléonasme : c’est le fait d’associer des termes qui ont la même signification. Une répétition, parfois involontaire. On l’utilise souvent pour insister sur une idée.


« Silence ! Et pas un mot ! »

Pas un silence bruyant, vous êtes sûrs ?


« Descends en bas, j’ai un truc à te montrer. »

S’il décide finalement de descendre en haut, vous pouvez toujours l’attendre ! 


Jouez : l’un d’entre vous a été pris en flagrant délit de pléonasme ? 

Il est bon pour un gage : faites-lui prononcer un virelangue bien corsé. 

Par exemple : seize chaises sèchent.

Petit mais costaud.


La périphrase : c’est l’art de remplacer un mot par une expression qui l’explique ou le caractérise. Un peu comme le font les indiens (d’Amérique) quand ils baptisent l’un d’entre eux.


Cette fois-ci, on vous laisse trouver tous seuls. À quoi/qui font référence les expressions suivantes ?


1 - Le grand bleu 

2 - Le roi des animaux 

3 - Vous savez-qui 

4 - La ville lumière


Réponse 

1 - l’océan

2 - le lion

3 - celuidontonnedoitpasprononcerlenom, l’ennemi juré d’Harry Potter : V - - - - - - - -

4 - Paris


Jouez : amusez-vous à vous rebaptiser en vous inspirant de la périphrase.


L’euphémisme : c’est le fait d’atténuer ses propos pour les adoucir et éviter de faire de la peine, de vexer.


« Vos enfants sont très vivants ! »

 Pour ne pas dire surexcités… 


« Mettez le turbo, on n’est pas en avance. »

On est terriblement en retard, oui !


Jouez : être agacé par son entourage, ça arrive. Pour ne pas perdre notre latin et faire descendre la pression dans ces moments-là, ayons recours à l’euphémisme : 


« C’est un rien dérangeant de t’entendre geindre depuis ce matin. »  

« C’est étonnant tout ce bruit que tu arrives à produire à toi tout seul. » 


Initiez-y vos enfants : eux aussi ont parfois des messages à nous faire passer.


La métaphore : elle désigne une chose par une autre qui lui ressemble ou partage avec elle une qualité essentielle. Elle sert souvent à imager des propos, enrichir un texte, semer de la poésie…


« La montagne a revêtu son manteau blanc. » 

Vous l’aurez compris, le manteau blanc désigne ici la neige.


« Mon petit trésor. »

Quand vous l‘appelez ainsi, votre enfant sait bien qu’il s’agit de lui et non d’un coffre rempli d’or. 


Jouez : à table, amusez-vous à désigner les éléments et objets qui vous entourent par des métaphores… 

Le premier qui a compris de quoi il s’agit a gagné.


Exemple : 


« Passe-moi la lie des mers stp.* » 

« Tu me servirais quelques larmes du ciel stp ?** »


le sel - ** l’eau


Ça vous rappelle quelques souvenirs, n’est-ce pas ? Plutôt bons nous l’espérons.

N’hésitez pas à lire cet article en famille et à réfléchir ensemble aux petits jeux que nous vous proposons. Et régalez-vous plus tard à écouter vos enfants épater la galerie avec quelques réparties bien senties.


Vous avez joué le jeu ? Vous devez avoir entendu quelques pépites ! Partagez-les avec nous ! 

15 commentaires

Julien R - 06/01/2022 - Répondre
Bonne année !
Avatar
Sandra M - 05/01/2022 - Répondre
KJoch1804
Cassandra D - 29/12/2021 - Répondre
C’est génial merci
Priscilla l - 28/12/2021 - Répondre
Bonne année à tous
sophie p - 28/12/2021 - Répondre
Très drôle comme idées pour jouer avec ma filles de 9 ans
Jean-Louis P - 20/12/2021 - Répondre
JOYEUSES. FÊTE. A TOUS !!!
ET J-5. AVANT NOEL.
ET J-11 POUR L'ANNEE. 2021.
prenez bien soin de vous.
Et surtout bon réveillon a tous.
Pour le 24 décembre. Et le 31 décembre. 2021.
José S - 18/12/2021 - Répondre
Très bon jeu a faire pendant les vacances... Apprendre , réapprendre en s'amusant, quel plaisir, merci kinder
Avatar
Jessica C - 17/12/2021 - Répondre
Super idee
NATHALIE P - 13/12/2021 - Répondre
Pleins de bonnes idées, à mettre en pratique dès que possible
Angélique R - 13/12/2021 - Répondre
Article très intéressant merci
KARINE M - 13/12/2021 - Répondre
Très instructif et amusant à la fois. Cela plaira sans aucun doute à Théo qui est très sensible à la langue française.
Lati L - 13/12/2021 - Répondre
Intéressant! mon fils est très sensibles,
pourtant il agit bien à ce genre de communications .
Jean-Louis P - 13/12/2021 - Répondre
Voici un questionnaires. Spécial Noël.

1. Qui voyage. Sur un âne.
A. Le petit poucet.
B. St. Nicolas.
C. Personne ça n'avance pas assez vite !
2. Quel et le plat traditionnel. Du réveillon.
A. Le dindon de la farce.
B. La langue de boeuf.
C. La dinde.
3. Laquelle de ces piste de ski n'existe pas.
A. La piste bleu.
B. La Piste rose.
C. La Piste verte.
4. Combien y'a t'il de case.
Dans un calendrier de l'avant ?
A. Le nombre de jour qu'il faut.
B. J'ai pas assez de doigt. Pour compter.
C. 24. ( un par jour. Avant. Noël ).
5. Comment s'appelle.
L'un des rennes du père Noël.
A. Pluie.
B. Vent.
C. Tonnerre.
6. Au ski. Ons passe son.
A. Flageolet.
B. Flacon.
C. Flocon.
7. Qu'accroche. T'on a la cime du sapin.
A. Une fusée. ( pour rejoindre le père Noël ).
B. Un bonnet.( pour qu'il prenne pas froid ).
C. Une étoile. ( pour être encore plus beau ).
8. Dans une célèbre pièce jouée
Par la troupe du splendide comment s'appelle.
La femme du père Noël.
A. Zezette.
B. Mère Noël.
C. Jessaipa.
9. La dinde n'a pas toujours été servie a Noël.
Que mangeaient-on avant.
A. Canard.
B. Oie.
C. Poulet.
10. Lequel des rois mages. Apporte. L'encens.
A. Gaspard.
B. Melchior.
C. Balthazar.
11. Quel plante. Est surnommée.
" étoile de Noël. "
A. Houx.
B. Poinsettia
C. Gui.
12. En excluant. Rudolph.
Combien y'a t'il de rennes ?
A. 8.
B. 10.
C. 12.
Angelique V - 12/12/2021 - Répondre
Intéressant comme article. Ma grande de 5 ans et très susceptible, quand nous avons une remarque à lui faire, cela peut être d'une grande aide ! Merci
Jean-Louis P - 10/12/2021 - Répondre
Un jeux de question sans réponse.
Mes enfants en on trouver 16 / 17.
1.
Terminez la phrase : "Le skieur....".
Nage
Glisse
Flotte
2.
Lequel de ces mots n'existe pas ?
Muleau
Oiseau
Chameau
3.
Laquelle de ces phrases n'a aucun sens ?
Mon amie est en retard
Je ne pas courir
Mange ta soupe
4.
Quel accent met-on sur le mot "vipere" ?
Un accent circonflexe
Un accent aigu
Un accent grave
5.
Quelle est la bonne orthographe ?
Orangeade
Oranjade
Oranchade
6.
Quel est le sujet de cette phrase :
"Henri adore les crêpes" ?
Henri
Adore
Les crêpes
7.
Quel mot prend une cédille ?
Balance
Poincon
Grimace
8.
Qu'ont en commun ces mots :
"histoire, usine, image" ?
Ils commencent par une voyelle
Ce sont des mots féminins
Ils font partie de la même famille
9.
Lequel de ces mots prend une majuscule ?
Cheval
Chaise
Patrick
10.
Quel mot est mal écrit ?
Un bond
Un rond
Un pond
11.
Quel verbe est utilisé dans cette phrase :
"Ma sœur a une belle robe à fleurs" ?
Avoir
Etre
12.
Terminez la phrase par un adjectif :
"Le chien de mon grand-père est ...
Ailleurs
Fidèle
Dehors
13.
Parmi ces propositions, par quoi peut-on remplacer le sujet "elles" dans la phrase :
"Elles lisent un livre" ?
Annie et Jean-Claude
Jérémy et Marc
Marie et Françoise
14.
Lequel de ces mots n'est pas correctement écrit ?
Orteil
Réveil
Porteil
15.
Qu'ajoute-t-on au verbe "rouler"
pour dire le contraire ?

Mal
Contre
16.
Combien y'a t'il. De kinder.
Dans une boite kinder chocolat. GÉANT.
12
18
24

17.Dernière question. A vous de trouver la réponse
Combien y'a de schokobon
dans le paquet. De kinderino 350g ?
Plus d'articles
Illustration de l'article Les écrans : apprendre à s'en servir, apprendre à s'en passer.
Les écrans : apprendre à s'en servir, apprendre à s'en passer.
Nous abordions le mois dernier le sujet des écrans au cœur de nos familles : les mises en garde, les bonnes conduites et les fameuses balises 3 - 6 - 9 -12 ans proposées par Serge Tisseron pour ...
Lire la suite
Illustration de l'article Les Grands Sujets expliqués aux petits
Les Grands Sujets expliqués aux petits
« Et moi j’étais où quand papa et toi étiez enfants ? »« Où on va quand on est mort ? »« Pourquoi les gens se battent ? » « Pourquoi vous n’êtes plus amoureux ? » Il y a les petites ...
Lire la suite