Adolescents : avancer dans un monde en pause

Adolescents : avancer dans un monde en pause

07/04/2021
|

Depuis le début de la crise sanitaire, nous posons un œil vigilant sur les adolescents.

En cette période de leur vie où les jeunes ont besoin de liens sociaux extérieurs pour s’inscrire dans le monde et trouver leur place, la distanciation sociale est un coup dur ! 

Nos adolescents ont un besoin impérieux de vivre de nouvelles expériences pour s’affirmer, donner du sens à la vie, se construire. 

Comment pouvons-nous les aider à traverser cette période « en pause » tout en avançant malgré les obstacles ?

Voici quelques clés qui pourraient vous aider : 

Rêver d’avenir


Même si l’horizon est assez flou, il est important de rêver d’avenir, d’avoir des points d’ancrage et des projets.


Pour accompagner vos enfants, aidez-les à identifier ce qui les rend vraiment heureux, ce qui les anime. Vous pouvez les aider :

en discutant, en les amenant à se poser les bonnes questions ; 

en les observant et en évoquant les moments où vous les avez sentis heureux, dans leur élément ; en soulignant leurs qualités et leurs forces ;

en ouvrant leurs horizons. Par la lecture, la musique, les films, l’art, à la recherche de petites étincelles.


Une fois cette bulle identifiée, celle dans laquelle ils se sentent épanouis, donnez-leur les moyens de la nourrir, de la faire évoluer, d’en faire un projet structurant, porteur de sens.

Encouragez-les à progresser étape par étape et à leur cadence, à prendre le temps de bien faire maintenant que leur nouveau rythme ne les oblige plus à courir.

 Montrez de l’intérêt pour leurs initiatives mais laissez-les aux commandes.

Les adolescents ont besoin qu’on se préoccupe d’eux et pas qu’on s’en occupe.


Exemple : Votre enfant aime danser ? Il pourrait pratiquer régulièrement. Apprendre puis inventer des chorégraphies. S’intéresser aux danseurs célèbres. S’entraîner pour participer à des concours. Rejoindre des groupes de discussion sur le sujet sur les réseaux sociaux. Y rencontrer des personnes avec qui monter un projet : un évènement artistique innovant, un gala 2.0 pour collecter des fonds et défendre une cause qui leur tient à cœur, développer un nouveau concept de cours en vidéo…


Créer du lien


Il y a les amitiés existantes que l’on vit désormais autrement ; il y a aussi les nouvelles rencontres qui sont devenues difficile à faire, les lieux de regroupement et de loisirs étant fermés.

Il faut désormais inventer de nouvelles façons de se rencontrer. En plus petits comités, autour de nouveaux centres d’intérêts. 


De belles initiatives ont déjà vu le jour et vos enfants pourraient peut-être s’en inspirer. 

Par exemple, un groupe de jeunes qui se réunissent et se concertent pour organiser une aide alimentaire pour les étudiants dans le besoin. 


Interrogez vos enfants sur les initiatives solidaires qu’ils pourraient mettre en place, à leur échelle. Un projet qui leur permettrait de créer du lien et du sens.


Ex : s’organiser pour aller faire les courses des personnes fragiles. Constituer un groupe d’aide aux devoirs pour les primaires. Créer un cercle d’entraide pour les jeunes de leur âge qui se sentent isolés, recueillir leurs témoignages, confronter leurs expériences, réfléchir à des solutions…


Libérer la parole


Pour vous assurer que vos enfants ne subissent pas trop la période, invitez-les à s’exprimer, à identifier ce qu’ils ressentent vraiment, ce qui les inquiète peut-être. 

Si vous sentez que vous n’êtes pas le bon interlocuteur, identifiez un adulte référent auquel ils pourraient se confier. 

Rappelez-leur qu’ils ne sont pas seuls à vivre cette « épreuve », que vous êtes optimiste pour l’avenir et que vous croyez en eux.


Mettez-les en garde également sur toutes les informations erronées qu’ils pourraient lire ou entendre sur internet ou ailleurs et qui pourraient générer un stress injustifié. En parler est essentiel.


Montrer l’exemple


Plus généralement, prenez soin de vous. Même si vos enfants sont à l’âge où ils s’émancipent doucement de la famille pour s’affirmer, vous restez un repère rassurant. S’ils vous sentent heureux et confiants, ils traverseront cette période incertaine avec plus de sérénité.


Relâcher la pression


Un monde en pause, c’est aussi un monde où le temps fait moins pression sur nous. Aidez vos enfants à accueillir “les heures gagnées” comme des occasions de se ressourcer, de se reposer, de prendre le temps de ne rien faire pour une fois, sans que ce soit subi !


Il est bien naturel de se sentir préoccupés par la façon dont nos adolescents traversent cette période troublée. Mais observons-les et rassurons-nous : nous avons face à nous une jeunesse à l’énergie incroyable. Des futurs adultes dotés d’une grande capacité d’adaptation, pleins d’idées pour créer un futur plus collectif, plus solidaire. 


Alors, à la question : « Comment les aider à avancer dans ce monde en pause ? », la réponse est sans doute : « En leur faisant confiance et en le leur prouvant ! »


Avez-vous l’impression que vos adolescents subissent la crise sanitaire ? Quelles sont les sujets qui les préoccupent le plus ? Ont-ils inventé de nouvelles façons de créer du lien ? Quelles sont leurs principales craintes ? Leurs attentes ? Quelles sont les activités qu’ils ont (re)découvertes, les centres d’intérêts nés des confinements ?

21 commentaires

Valérie H - 28/07/2021 - Répondre
Merci pour ces idées très ingénieuses.....
Marie Reine H - 03/05/2021 - Répondre
Bonjour, reprise des cours au collège aujourd'hui mes ados sont heureux d'y retourner pour retrouver une vie sociale en "présentiel" .
viviane b - 02/05/2021 - Répondre
Je vous remercie pour cette proposition, étant maman d'une pré ado je suis en plein dedans et en plus ma fille n'aime pas parlé d'elle, de se qui m'inquiète où même de se qui lui plaît, parfois elle parle s'en même s'en rendre compte, elle est très renfermé et j'avoue que je suis à court d'idées. Si vous avez quelques idées je suis preneuse.
Nathalie G - 28/04/2021 - Répondre
Pas toujours facile, on parle beaucoup, mais nos enfants ne sont pas bête on a beau vouloir les rassurer, ils ont peur pour leur avenir
marie-aline c - 23/04/2021 - Répondre
Merci, étant mamie et 2 petits enfants ados, c'est bon d'en savoir un peu plus pour des fois les faire sortir de leur mutisme et pour les récompenser je leurs offre des barres chocolatées KINDER
martine n - 22/04/2021 - Répondre
merci pour tous ces bons conseils faites du sport manger du chocolat pour le moral et discuter beaucoup avec tout le monde
Jean-Louis P - 20/04/2021 - Répondre
Prenez tous bien soin de vous.
Faite des jeux de société.
Écouter la musique.
Et ons a tous envie de se retrouver.
Et de retrouver notre vie d'avants.
Mais aujourd'hui heureusement que les enfants sont la pour faire des activicter.
Et ons a tous besoin de kinder.
Pour les activités merci a tous l'équipes kinder.
Nathalie R - 20/04/2021 - Répondre
Mes filles subissent la crise sanitaire, bien sur ! leur faire confiance oui.. mais heureusement je suis là pour elles, car elles ont besoin de moi et de mon attention.. de se rassurer pour l'avenir. Modifier les projets de leur avenir. ce n'est pas évident.
FLORENCE J - 19/04/2021 - Répondre
Toujours intéressant d avoir des conseils merci Kinder !
Aude T - 19/04/2021 - Répondre
Merci pour ces précieux conseils qui permettent de traverser ces moments difficiles.
Celine G - 19/04/2021 - Répondre
Merci pour cette article
Cindy R - 19/04/2021 - Répondre
Merci pour cet article
edith p - 19/04/2021 - Répondre
ce n est evident pour personne mais il faut faire encore plus attention aux enfants et ados
Céline L - 18/04/2021 - Répondre
Pas facile de faire faire les devoirs à la maison pendant le confinement, le sport manque beaucoup donc on parle autant qu'on peut.
Angélina S - 13/04/2021 - Répondre
Mission local toujours ouvert et dès 16ans pour les jeunes.
Avatar
Maryline M - 13/04/2021 - Répondre
Merci beaucoup pour ce super texte
Candy M - 12/04/2021 - Répondre
C'est inspirant cet article
Sandrine D - 09/04/2021 - Répondre
Après ces devoirs( cours au collège ou à la maison) , elle a le droit à son casque wifi, portable et elle peut s'isoler pour être tranquille pour danser, écouter son style de musique ou voir des clips,tchater avec des amies..on ne change pas trop notre routine, les temps morts on passe du temps ensemble en faisant des jeux de société et elle adore le petit bac (ou on varie les thèmes avec des marques, des chanteur ou chanteuse, des personnages de films ou dessins animés....) et "just one" petit jeu super sympathique , elle adore nous montrer ces dessins (et demande des conseils pour progresser pour les portraits).Les visio conférences avec la famille et ami(e)s suffisent.Ne vous laissez pas abattre !!!
Sandrine D - 09/04/2021 - Répondre
Après ces devoirs( cours au collège ou à la maison) , elle a le droit à son casque wifi, portable et elle peut s'isoler pour être tranquille pour danser, écouter son style de musique ou voir des clips,tchater avec des amies..on ne change pas trop notre routine, les temps morts on passe du temps ensemble en faisant des jeux de société et elle adore le petit bac (ou on varie les thèmes avec des marques, des chanteur ou chanteuse, des personnages de films ou dessins animés....) et "just one" petit jeu super sympathique , elle adore nous montrer ces dessins (et demande des conseils pour progresser pour les portraits).Les visio conférences avec la famille et ami(e)s suffisent.Ne vous laissez pas abattre !!!
Monique N - 09/04/2021 - Répondre
Ce n’est vraiment pas facile pour tout le monde mais il faut s’accrocher et aider nos enfants
Avatar
MARIE M - 09/04/2021 - Répondre
superbe histoire de quoi trouver de l inspiration merci
Plus d'articles
Illustration de l'article Les enfants à la maison : prenons la mesure du bon côté !
Les enfants à la maison : prenons la mesure du bon côté !
Ils ont sauté de joie quand vous leur avez appris la nouvelle : pas d’école jusqu’aux vacances scolaires… De votre côté, l’enthousiasme était peut-être moins facile à déceler ! ...
Lire la suite
Illustration de l'article Se dépenser quand on reste à la maison
Se dépenser quand on reste à la maison
Si en ce moment nos habitudes de vie sont chamboulées, nos enfants, eux, n’ont pas changé… Toujours autant d’énergie à revendre !  Pour veiller à conserver une atmosphère agréable pour ...
Lire la suite
Illustration de l'article 100% à la maison, comment vous aider ?
100% à la maison, comment vous aider ?
Vous pourriez en inspirer plus d’un !   Depuis lundi dernier, nous sommes tous devenus des reines et rois de l’impro…  Cuistot, professeur.e, animateur.trice… Il a fallu s’adapter, ...
Lire la suite